# TRANS-EUROPA MEDIA / LIVRE / CETTE MALÉDICTION QUI NE TOMBE FINALEMENT PAS SI MAL – ROMAN BRUTAL ET IMPROBABLE

SP - TEM posts - LIVRE cette malediction (2013 10 14) (1)

Florian Eglin
Ed. La Baconnière

Cette malédiction qui ne tombe finalement pas si mal s’inscrit dans deux lignées littéraires, l’une classique issue du genre épique et symbolique et l’autre moderne issue des romans d’horreur, noirs et ironiques.

Tiré d’un journal que l’auteur avait dénommé Le journal d’un con, ce roman suit les aventures de Solal Aronowicz. Solal est un jeune Factotum dans une école privée en Suisse qui n’aime que boire d’excellents whisky, fumer des cigares triés sur le volet et chercher des éditions rares de bibliophile.

Il hait copieusement la société dans laquelle il évolue et y réagit en amoraliste. Coincé dans une vie qu’il n’aime pas, alcoolique et prétentieux, il va se tirer d’affaire en se détruisant superbement à travers des scènes rocambolesques, souvent très crues.

Un tel roman ne pourrait pas tenir en haleine sans un style particulier qui est à la fois fort, violent, extrêmement drôle, piquant et exaspérant.

L’auteur :
Florian Eglin est né le 7 décembre 1974, il est enseignant et vit à Genève. Cette malédiction qui ne tombe finalement pas si mal est son premier roman.

DATE DE PARUTION : 17/09/13

EDITEUR : La Baconnière

ISBN : 978-2-940431-16-8

EAN : 9782940431168

NB. DE PAGES : 277 pages

TEM / 14 octobre 2013 /

 SP - TEM posts - LIVRE cette malediction (2013 10 14) (2)

This entry was posted in * Essais - Bios - Philo. Bookmark the permalink.

Comments are closed.