# TRANS-EUROPA MEDIAS / APRÈS « TINTIN AU CONGO », UN AUTRE ALBUM D’HERGÉ CRÉE LA POLÉMIQUE

TEM - BD - POLEMIQUE 1

Agence TEM/ Trans-Europa Médias

http://trans-europa-medias-press.com/

http://www.scoop.it/t/trans-europa-medias

https://www.facebook.com/transeuropa.medias

« Tintin au Congo » est depuis de nombreuses décennies accusé de racisme. Plusieurs associations ont déjà réclamé la fin de la publication de la BD au motif qu’elle est discriminante à l’égard des personnes de peau noire. Si la justice belge a tranché en 2012, assurant que « Tintin au Congo » (reflet du paternalisme colonialiste belge des Années 30-50) n’était pas raciste, certains pays (comme la Grande-Bretagne) classent l’album dans les rayons pour adultes ou préfèrent éviter les plaintes en mettant un avertissement en évidence sur la première page.

C’est à présent au tour de « Tintin en Amérique » de faire l’objet de soupçons de racisme. Comme le rapportent les journalistes du Huffington Post, qui citent Radio Canada, cet album « dégage une vision péjorative des Autochtones qui sont appelés ‘peaux rouges’ par Hergé ». « Je crois que ça alimente les stéréotypes, se plaint Leslie Spillet. Les Indiens sont présentés comme des êtres sauvages et dangereux, des êtres que l’on doit craindre. »

Des habitants de Winnipeg, dans le sud du Canada, viennent ainsi d’exiger le retrait de la BD des rayons des librairies « Chapter’s ». Selon une résidente, « les Indiens sont présentés comme des êtres sauvages et dangereux », alors que « le petit Tintin, sans défense, fait écho au racisme que nous subissons ici ». « Tintin en Amérique » a finalement été retiré de la vente durant… un jour. Chapter’s est en effet revenu sur sa décision, estimant que l’album « n’incitait pas à la violence, ne contenait pas de la pédophilie ou ne présentait pas des instructions sur la fabrication d’armes ».

Le lendemain de la publication de cette nouvelle, Radio-Canada apprenait que les bibliothèques publiques de la ville ordonnaient le retrait de Tintin en Amérique des rayons.

SITUATION SIMILAIRE EN 2007 AVEC ‘TINTIN AU CONGO’

Il y a huit ans, 68 librairies Borders du Royaume-Uni ont déplacé le célèbre album Tintin au Congo des rayons des bandes dessinées pour enfants à ceux destinés aux adultes. Cette décision avait suivi la plainte d’un client, David Enright, qui avait jugé le livre raciste à l’égard des Africains en le feuilletant dans une succursale de la chaîne.

L’homme avait porté plainte à la Commission britannique pour l’égalité raciale. L’organisme gouvernemental (contrairement aux tribunaux belges) a donné raison au plaignant et a estimé que Tintin au Congo était rempli « d’horribles préjugés raciaux ». Le bédéiste Hergé lui-même, en son temps, avait déjà affirmé être gêné par ce livre et qu’il l’avait expurgé d’éléments jugés douteux.

TEM / 23 mars 2015 /

____________________

TEM / Trans-Europa Médias

* TEM Website :

http://trans-europa-medias-press.com/

* TEM Blog / Revue de Presse :

http://www.scoop.it/t/trans-europa-medias

* TEM Page Facebook :

https://www.facebook.com/transeuropa.medias

 

This entry was posted in * Actu BD / Expos / Festivals. Bookmark the permalink.

Comments are closed.