#TRANS-EUROPA MEDIAS / BD / TENTATIVE DE VOL DE LA STATUE DE TINTIN AU GRAND SABLON (BRUXELLES)

TEM - Tentative de vol de la statue de Tintin au Grand Sablon 1

Décidément les amateurs de Tintin ne reculent plus devant rien. Et la côte sans cesse en hausse de tout ce qui touche au héros de Hergé les y encourage. Un fait divers à Bruxelles nous le rappelle …

Le hasard veut que « Les Amis de Hergé » se réunissaient ce samedi pour fêter leur trentième anniversaire. « Des voleurs ont en effet tenté de dérober la statue en bronze de Tintin située sur la place du Grand Sablon, devant le Comics Café, dans la nuit de ces vendredi à samedi », a fait savoir le propriétaire des lieux Francis Slomka. Le parquet de Bruxelles a été averti des faits et a envoyé le laboratoire judiciaire sur place pour mener l’enquête, mais ne donne pas d’autres commentaires sur les faits.

La statue, qui se trouve au Sablon (quartier branché de Bruxelles) depuis octobre 2011, est l’oeuvre du sculpteur Nat Neujean et date de 1975. Elle est une réplique d’une statue commandée par Raymond Leblanc (Editions du Lombard) et Guy Dessicy (Publiart) pour Hergé pour le trentième anniversaire de l’hebdomadaire Tintin. L’oeuvre initiale avait été inaugurée au Parc du Wolvendael à Uccle en 1976. La statue avait dû été déplacée dans un bâtiment de la commune après plusieurs tentatives de vol et faits de vandalisme.

L’exemplaire qui a fait l’objet d’une tentative de vol cette nuit a été inauguré le 21 octobre 2011 à l’occasion de l’avant-première mondiale du film « Les Aventures de Tintin: Le Secret de la Licorne » à Bruxelles. « Depuis lors, quelque 200.000 touristes ont pris une photo avec la statue », explique Francis Slomka, propriétaire du Comics Cafe. « Elle se trouve devant le café, mais est protégée par une grille la nuit. Les voleurs ont tenté de dévisser celle-ci mais n’y sont pas parvenus. Peut-être que Milou les en a empêchés, mais dans tous les cas, ils ont pris la fuite sans toucher la statue. Celle-ci est ancrée au sol et est protégée par une alarme qui s’enclenche dès que quelqu’un essaie de la bouger. Elle ne s’est pas mise en marche dans ce cas-ci. »

La statue haute de 180 centimètres ne constitue pas une oeuvre dans le style de la bande dessinée. Il s’agit d’un adolescent inspiré des traits de son créateur Hergé. Selon Francis Slomka, la valeur de l’oeuvre s’élève à un million d’euros. « Je vais faire déplacer la statue dans un lieu plus sûr. »

TEM / avec LLB / 10 mars 2015 /

 

This entry was posted in * Actu BD / Expos / Festivals. Bookmark the permalink.

Comments are closed.