# TRANS-EUROPA MEDIAS / BEAU LIVRE / CÉZANNE. JOINDRE LES MAINS ERRANTES DE LA NATURE

TEM - posts - BEAU LIVRE Cezanne (2014 01 24) (1)

Jean Colrat

Pups / PU Paris-Sorbonne

« Il n’est plus si courant de lire un livre savant sur la peinture, allant au-delà de la présentation, du descriptif, de la simple histoire d’un peintre…C’est là tout l’intérêt de lire « Joindre les mains errantes de la nature », un livre sur Cézanne (1839/1905) publié aux Presses Universitaires Paris Sorbonne et dont l’auteur est donc Jean Colrat, docteur en en histoire de l’art et agrégé de philosophie »

- Revue Les Soirées de Paris

Pourquoi des images peintes ? Pour « joindre les mains errantes de la nature » répond Cézanne, nouant ses mains l’une à l’autre, les doigts entrelacés. Cette intention donne sa perspective à cette étude essentiellement consacrée à l’œuvre peint de Cézanne. Elle désigne l’image comme lieu de reprise picturale du visible.

La nature erre et se disperse, désirant une synthèse qu’elle ne connaîtra qu’à devenir corps de peinture. Elle reste inférieure à sa pleine réalité aussi longtemps qu’elle reste naturelle. C’est pourquoi Cézanne redit souvent cette étrange conception de son métier : peindre n’est pas réaliser des tableaux mais réaliser la nature. Le monde désire devenir image, et ce désir a donné à Cézanne sa ligne de conduite comme un impératif catégorique.

Alors à quoi ressemble sa peinture quand elle est regardée comme une réponse à un tel impératif ?

Inversement, que dit-elle de cet impératif singulier, presque halluciné ?

Car derrière le parcours attentif aux images de Cézanne, qui en renouvelle souvent la compréhension, c’est bien cette question qui anime cet essai : comment l’image peut-elle s’imaginer devoir donner au monde sa réalité ?

LE RÉSULTAT D’UNE RECHERCHE DE PRÈS DE 15 ANS

Cet ouvrage est le résultat d’une recherche de près de 15 ans aboutissant à la remarquable rédaction d’un essai d’une grande rigueur intellectuelle.

Richement illustré, ce livre se distingue par sa haute qualité scientifique mais il ne vise pas seulement l’érudit ou le spécialiste. Il s’adresse à tous ceux qui s’intéressent au génie du peintre. Dans une langue soignée et vivante, l’enquête menée par Jean Colrat est particulièrement audacieuse sans jamais perdre de sa véracité.

Il invite le lecteur à renouveler son regard par un jeu de comparaisons parfois surprenantes et par une analyse très fine et savante de chaque œuvre qu’il présente. L’auteur nous entraîne aussi à voir l’œuvre de Cézanne sans le voile du romantisme, longtemps soutenu par la critique cézannienne, pour y déceler une vraie compréhension du travail de l’artiste.

L’AUTEUR :

Jean Colrat est docteur en histoire de l’art et agrégé de philosophie. Il est membre du centre Victor Basch (université Paris-Sorbonne), où il anime un séminaire de recherches. Il a publié Des lieux incertains (Le Crestet/Actes Sud, 2001), ainsi que plusieurs articles consacrés à la peinture du XIXe siècle et à l’esthétique scientifique.

EDITEUR : PU Paris-Sorbonne

ISBN : 978-2-84050-913-4

EAN : 9782840509134

PRÉSENTATION : Relié

NB. DE PAGES : 518 pages

TEM / 24 janvier 2014 /

 TEM - posts - BEAU LIVRE Cezanne (2014 01 24) (2)

 TEM - posts - BEAU LIVRE Cezanne (2014 01 24) (3)

 

This entry was posted in * Albums - Beaux livres - Art. Bookmark the permalink.

Comments are closed.