# TRANS-EUROPA MEDIAS / ESSAIS / ‘DIFFICILE DÉMOCRATIE – LES IDÉES POLITIQUES EN EUROPE AU XXe SIÈCLE, 1918-1989’

TEM - posts - ESSAI Difficile Démocratie (2014 01 08) (1)

Jan-Werner Muller

Alma Editeur

« Régimes autoritaires, dictatures, fascisme, nazisme, communisme. La démocratie n’a pas eu la vie facile en Europe durant le XXe siècle » affirme l’auteur.

Et pourtant, le Vieux Continent fut un exceptionnel laboratoire d’idées politiques.

Que savons-nous des idées et des hommes qui élaborèrent l’Europe dans laquelle nous vivons ?

Pourquoi la démocratie fut-elle radicalement contestée ?

Pourquoi fut-il impossible de mettre en place des démocraties libérales solides entre les deux guerres ?

Pourquoi et comment celles-ci purent-elles se constituer après 1945 autour du projet de l’Union européenne ?

Quel rôle y joua la démocratie chrétienne ?

Comment naquit le néolibéralisme ?

Et quel fut l’apport des dissidents des anciens « pays de l’Est » ?

A ces questions, Jan-Werner Müller, « l’un des plus brillants historiens de sa génération » selon l’éditeur, répond « dans une synthèse passionnante et novatrice, saluée en Allemagne par Jürgen Habermas ».

Depuis les années 1900, selon Müller, deux idées s’affrontent en Europe :

la première voudrait que la voix du peuple soit sacrée, infaillible.

La seconde, plus sceptique, se méfie des passions unanimistes et du pouvoir conféré aux affirmations majoritaires.

« C’est à partir de ce clivage – renouvelé par l’émergence des populismes et de l’antimondialisme – que nous pouvons aujourd’hui penser la crise et l’Europe en crise » affirme encore Müller.

Faiblesse du livre, la « démocratie » identifiée au parlementarisme occidental. Et à la mondialisation néolibérale. Au moment où des affaires, comme le cas Snowden, révèle la tentation totalitaire et la dérive orwellienne de ces régimes occidentaux et de leur modèle américain.

Mais un livre à lire pour les débats qu’il appelle …

L’AUTEUR

Né en 1969, issu de l’Université libre de Berlin, Jan-Werner Müller a enseigné la politique à l’École des hautes études en sciences sociales, à l’Institut d’études politiques de Paris, puis à l’université de Princeton depuis 2005. Ses recherches portent sur l’histoire de la pensée politique moderne, le libéralisme et ses critiques, le nationalisme et l’intégration européenne. Il est aussi le co-fondateur de l’European College of Liberal Arts (ECLA) à Berlin.

Il est l’auteur de Another Country: German Intellectuals, Unification and National Identity et A Dangerous Mind: Carl Schmitt in Post-War European Thought. Il a aussi publié Memory and Power in Post-War Europe: Studies in the Presence of the Past, ainsi que German Ideologies since 1945: Studies in the Political Thought and Culture of the Bonn Republic.

EDITEUR : Alma Editeur

COLLECTION : Essai Histoire

ISBN : 978-2-36279-091-1

EAN : 9782362790911

NB. DE PAGES : 552 pages

TEM / 8 janvier 2014 /

TEM - posts - ESSAI Difficile Démocratie (2014 01 08) (2)

This entry was posted in * Essais - Bios - Philo. Bookmark the permalink.

Comments are closed.