# TRANS-EUROPA MEDIAS/ Le manuscrit d’Aristarque

Le manuscrit d'Aristarque

Auteur : Christophe Chaffardon
Editeur : Le Pommier

Agence TEM/ Trans-Europa Médias
https://www.facebook.com/transeuropa.medias/

Fin du IIIème siècle avant JC. Ophélia, 12 ans, quitte Athènes avec son père, un médecin grec qui souhaite se rendre à Alexandrie. Mais en arrivant au port, le père d’Ophélia meurt soudainement, empoisonné. Avant de mourir, il fait promettre à sa fille de partir à la recherche d’un certain Aristarque. Ophélia sillonne la ville à la recherche du fameux scientifique et d’un précieux manuscrit qu’il aurait écrit. Mais de mystérieux personnages se lancent à sa poursuite. Quels liens ont-ils avec le grand prêtre égyptien de Memphis, qui critique les théories des astronomes grecs de la Grande Bibliothèque, dont Erathosthène est le directeur ? Qui est cet étrange borgne déjà aperçu sur le bateau venant d’Athènes ? Après une course-poursuite dans la ville d’Alexandrie et sur les rives du Nil, après avoir croisé Eratosthène et Archimède en personne, après avoir affronté la trahison de ses plus proches alliés, Ophélia réussira-t-elle à confier le manuscrit d’Aristarque à la bibliothèque aux 500 000 ouvrages, afin qu’il y soit conservé pour l’éternité ?
Au fil du récit, le lecteur découvrira comment Alexandrie fut créée, qui étaient ses habitants, comment vivaient-ils ensemble, à quoi servait la Grande Bibliothèque qui s’y trouvait, quelle était la théorie révolutionnaire d’Aristarque de Samos, comment Eratosthène avait réussi à mesurer la taille de la Terre, et quelques autres découvertes médicales et scientifiques de cette époque…

L’AUTEUR:

Auteur de plusieurs romans et documentaires, Christophe Chaffardon est responsable des activités éducatives de la Cité de l’espace à Toulouse.

180 pages
13,5 x 20,0 cm
ISBN: 978-2-7465-1107-1

TEM/ 2016
____________________

TEM / Trans-Europa Médias
* TEM Page Facebook :
https://www.facebook.com/transeuropa.medias/

This entry was posted in # TEM / PAGES LITTERAIRES / LE LIVRE FRANCOPHONE. Bookmark the permalink.

Comments are closed.