# TRANS-EUROPA MEDIAS / LIVRE / L’OMBRE D’UN DOUTE

TEM posts - LIVRE l'ombre d'un doute (2013 12 11) (1)

Esther Croft

Lévesque éditeur

« Depuis plusieurs mois, il le savait, mais d’un savoir qui ne l’atteignait pas vraiment. Il avait été informé de la chose, il avait encaissé l’événement, l’avait accepté même, mais la chose semblait s’être installée pour de bon à l’extérieur de lui. Et voilà que devant le lit désert, il comprend ce qu’il ne voulait pas comprendre : il ne peut plus reculer. Dans huit semaines exactement, si tout se passe bien, il y aura un nourrisson dessous les couvertures. Et lui, le père légitime, il en sera responsable jusqu’à la fin des temps. »

(« Devenir père »)

« Cette femme est une puissante psychanalyste, mais c’est d’abord en écrivant qu’elle parvient à dénouer certains nœuds de la psyché qui, autrement, resteraient inextricables par les seules voies de la rationalité. »

(Jean Désy, Nuit blanche)

La grande novelliste Esther Croft nous revient avec un recueil de dix textes où autant de personnages sont aux prises avec cet état d’esprit très troublant, le doute. Au cours des récits, divers thèmes sont abordés, dont la paternité, l’enfance, l’euthanasie, la pédophilie et les relations de couple. Encore une fois, Esther Croft offre aux lecteurs une littérature d’une très grande qualité.

CE QU’ILS EN DISENT …

La critique de Info Culture :

« Le recueil est composé de dix nouvelles de dix à douze pages chacune. Chaque nouvelle a l’originalité de faire intervenir des personnages d’âges différents, et la narration, laissée à un ou l’autre de ces personnages, permet d’aller chercher une richesse dramatique parfois troublante. Grâce à ces points de vue changeants, évoluant de l’innocence de l’enfance à la démence de la vieillesse,  le lecteur vivra une gamme d’émotions et pourra aussi se laisser prendre au jeu de la réflexion et de l’angoisse du doute vécue par les personnages. En effet, les personnages n’ont rien de bien fantastique et restent campés dans le réalisme et le contemporain pour le lecteur, ce qui permet de nous imprégner facilement du point de vue du narrateur.En prenant du recul, on peut percevoir un questionnement presque philosophique sur le doute et ses impacts sur la vie de chacun d’entre nous. Le thème du doute est exploité habilement et dans une grande variété d’approches, ce qui donne une profondeur indéniable au livre.C’est un délice de lire ce livre, tant pour les récits que pour l’espace psychologique et émotionnel qu’il nous permet de visiter. Un recueil de nouvelles qui figure dans mon palmarès des livres les plus touchants qu’il m’a été donné de lire. »

http://info-culture.biz/2013/11/01/lombre-dun-doute-desther-croft/

BIOGRAPHIE

Esther Croft vit à Québec où elle a dirigé des ateliers d’écriture durant une trentaine d’années. Elle a publié cinq recueils de nouvelles et un roman, De belles paroles (2002), qui a remporté le prix des lecteurs France-Québec.

En 2006, elle recevait le Prix à la création artistique du CALQ pour la région de Québec. Son recueil de nouvelles Le reste du temps (2007) lui a valu, pour la seconde fois, le prix Adrienne-Choquette ainsi que le Prix de création littéraire de la Ville de Québec et du SILQ. Enfin, elle a été lauréate en 2011 du Prix littéraire des enseignants AQPF-ANEL, catégorie « Nouvelles », pour son recueil Les rendez-vous manqués.

EDITEUR : Lévesque éditeur

COLLECTION : Réverbération

ISBN : 978-2-924186-27-5

EAN : 9782924186275

 TEM posts - LIVRE l'ombre d'un doute (2013 12 11) (2)

 

This entry was posted in * Romans & Fiction. Bookmark the permalink.

Comments are closed.