# TRANS-EUROPA MEDIAS / ROMAN / POUR QUE TIENNE LA TERRE

TEM - BOOK - POUR QUE TIENNE LA TERRE  1

Dominique Demers

Ed. Québec Amérique

Pour le Dr Beattie, médecin psychiatre, c’est l’occasion d’un pèlerinage dans une campagne qu’il a connue enfant. Thomas, lui, n’a pas le choix : on ne voulait plus du vieux fou des baleines du côté des Escoumins, où il dérangeait trop les chasseurs de marsouins. Mais Gabrielle, pourquoi est-elle revenue après 15 ans d’exil dans la grande ville ? Elle-même ne le sait plus trop au moment de descendre du bateau à vapeur…

Rongée par son passé, incapable de faire face à l’avenir, la jeune femme dépose sa valise à l’Hôtel Tadoussac, lieu somptueux où s’ébattent chaque été de riches touristes anglais. Au hasard d’une promenade sur la grève, elle qui ne cherchait plus rien trouvera enfin un sens, une raison de continuer.

Et s’il était possible de laisser reposer notre douleur au fond des océans, de la confier aux baleines, pour mieux vivre parmi les hommes ?

UN EXTRAIT :

« Il me fallait une fenêtre sur le fleuve. Sinon, mon pèlerinage n’avait plus de sens. Le préposé à la réception est resté impassible, visiblement peu impressionné par ma détermination.

— C’est important…

Ma voix s’est cassée sur le dernier mot. J’ai eu envie de fuir. Oublier cette folle équipée. Trouver une caverne. Une grotte. Un trou. Quelque part. N’importe où. M’y enfouir. Et mourir.

— Je vais voir ce que je peux faire.

Le jeune homme s’est éclipsé. J’ai attendu, debout devant le comptoir de bois verni de la réception en jetant un regard de biais au vaste salon lumineux où d’élégants clients prenaient le thé dans un décor de luxe. Quelques minutes plus tard, le préposé est réapparu et il m’a tendu une clé.

— Permettez-moi de vous donner quelques renseignements sur notre établissement. Nous disposons d’une piscine, d’un terrain de tennis, d’une salle…

— Merci. C’est inutile… Je connais bien l’Hôtel Tadoussac.

Le chasseur a pris mon unique valise et m’a guidée à l’étage. Je n’étais jamais entrée dans une chambre de l’Hôtel Tadoussac, ce lieu magique vers lequel convergeaient tant de mes rêves de petite fille et d’adolescente. »

L’AUTEUR

Docteure en littérature jeunesse, écrivaine, et conférencière, Dominique Demers est bien connue pour ses livres jeunesse qui lui ont valu de nombreux prix. Pour l’année 2009-2010 seulement, elle a remporté quatre distinctions prestigieuses : le prix des Univers parallèles, le prix Québec/Wallonie-Bruxelles et le Prix des lecteurs 15-18 ans Radio-Canada/Centre FORA pour Jacob Jobin Tome 1 – L’Élu , ainsi que le Prix Raymond-Plante pour son engagement exceptionnel dans le monde de la littérature jeunesse.

Avec La Grande quête de Jacob Jobin Tome 3 – La Pierre bleue, elle nous a offert la conclusion passionnante d’une saga de fantasy de très grande qualité. En 2012, elle offrait à son jeune public un tout nouvel album jeunesse illustré par Philippe Béha : La Vérité sur les Vraies princesses, un livre qui secoue bien des préjugés!

Ses premiers romans destinés aux adultes, les best-sellers Le Pari et Marie-Tempête, lui ont permis de conquérir des milliers de lecteurs. C’est en découvrant l’histoire de la chasse à la baleine dans le Saint-Laurent que l’auteure a senti germer en elle son nouveau roman, Pour que tienne la terre, une histoire de résilience, de pardon et d’amour ayant pour théâtre les environs de Tadoussac.

EDITEUR : Québec Amérique

ISBN : 978-2-7644-2677-7

EAN : 9782764426777

NB. DE PAGES : 422 pages

TEM / 27 avril 2014 /

 TEM - BOOK - POUR QUE TIENNE LA TERRE 2

 

 

This entry was posted in * Romans & Fiction. Bookmark the permalink.

Comments are closed.