# TRANS-EUROPA MEDIAS/ Valéry face à ses idoles

Valéry face à ses idoles

Auteur : Emil Cioran
Carnets de L’Herne

Agence TEM/ Trans-Europa Médias

http://trans-europa-medias-press.com/

http://www.scoop.it/t/trans-europa-medias

https://www.facebook.com/trans.europa.medias.presse

» Les seuls problèmes que Valéry ait affrontés en initié sont ceux de l’écriture. Son culte de la rigueur se réduit à l’effort vers un éclat abstrait du discours. Ne rien laisser à l’improvisation ou à l’inspiration (synonymes maudits à ses yeux), surveiller les mots, les peser, ne jamais oublier que le langage est l’unique réalité ; telle est cette volonté d’expression, poussée si loin qu’elle tourne en acharnement au riens, en recherche exténuante de la précision infinitésimale. Il est difficile de se figurer une langue plus épurée que la sienne, plus merveilleusement exsangue. «
L’AUTEUR:
E.M. Cioran est né le 8 avril 1911 à Rasinari (Roumanie) d’une mère athée et d’un père, pope orthodoxe. À 22 ans, il publie son premier ouvrage Sur les cimes du désespoir puis Le livre des leurres.Son troisième ouvrage très antireligieux Des larmes et des saints fait scandale dans son pays.En 1936, paraît La transfiguration de la Roumanie. Cioran s’installe définitivement à Paris en 1941, et se consacre à l’écriture, vivant très modestement à l’écart de la vie parisienne . Il fréquente des penseurs et des écrivains qui lui sont proches tels que Ionesco, Eliade, Beckett et Michaux notamment. Il rédige désormais ses ouvrages, principalement composés d’aphorismes dans un français extrêmement ciselé . Cioran publie, en 1987, son dernier ouvrage Aveux et anathèmes. Il meurt en 1995 à Paris.

TEM/ 2015
____________________

TEM / Trans-Europa Médias
* TEM Website :

http://trans-europa-medias-press.com/

* TEM Blog / Revue de Presse :

http://www.scoop.it/t/trans-europa-medias

* TEM Page Facebook :

https://www.facebook.com/trans.europa.medias.presse

 

 

This entry was posted in # TEM / PAGES LITTERAIRES / LE LIVRE FRANCOPHONE. Bookmark the permalink.

Comments are closed.